Les projections éphémères

Demain soir 19h30 au Centre Phi, il ne faudra surtout pas manquer la projection unique du film franco-marocain MUCH LOVED de Nabil Ayouch. Présenté durant la dernière édition du Festival du Nouveau Cinéma, ce drame de mœurs est toujours interdit de diffusion au Maroc et il y a même un procès qui s’est ouvert hier pour un «outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine». Le même jour, à Paris, la comédienne Loubna Abidar a reçu une nomination historique comme meilleure actrice pour la 41e cérémonie des César. C’est pour dire à quel point ce regard lucide sur 4 jeunes prostituées marocaines polarisent les opinions. Mais avant tout chose, MUCH LOVED demeure un excellent film.

Dommage qu’une oeuvre aussi forte comme celle-ci ne réussisse pas à obtenir une sortie en salle régulière. Pourquoi aucun distributeur d’ici a voulu parier (ou risquer, qui serait plus approprié) sur MUCH LOVED, qui a tout de même été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en mai dernier? Difficile de trouver une réponse adéquate.

Il y a malheureusement de plus de plus de films qui ne trouvent pas leur place en salles. La programmation de type festival du Centre Phi leur permet justement d’attraper quelques titres échappés ici et là. Il suffit de penser au magnifique JAUJA de Lisandro Alonso l’an passé et à de nombreux autres longs métrages souvent primés qui malheureusement seront boudés du circuit des salles québécoises.

Raison de plus de sauter sur ces moments cinématographiques uniques qui nous sont proposés.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s