IMPETUS, le grand pas en avant

impetus

Créer, ce geste de puiser en soi, d’y trouver matière à construire des bouts de réel aussi fictifs soient-ils, de jouer avec les frontières et les codes d’un art centenaire, de prendre le temps nécessaire pour que toutes ces images sonores s’apprivoisent entre elles, deviennent un ensemble cohérent et harmonieux. Et ensuite, le grand vertige, partager ce travail, cette composition d’élans et de doutes, où les moments de grandes solitudes ont côtoyé des précieux instants de complicité. Étendre sur la grande toile blanche cette lumière intime, qui prend vie une seconde fois (où est-ce la première?) dans les yeux curieux des spectateurs.

Lire la suite

Publicités

2018 – Mes 30 meilleurs films

Border

Une des belles surprises de 2018, le mystérieux film suédois BORDER du danois Ali Abbasi

Dans un an à pareille date, la décennie 2010-2019 se terminera. Quels films de l’année 2018 nous resteront encore en tête? Impossible encore d’y répondre, mais en regardant les 30 titres qui ont marqué mes 12 derniers mois, plusieurs œuvres diffusées tôt dans l’année ressortent de manière convaincante dans le haut de mon classement.

Lire la suite

Meilleurs de 2017 – Documentaires

Contrairement aux longs métrages de fiction, il est très difficile de prévoir à quoi ressembleront les mois d’une année en documentaire. Comme la majorité des années précédentes, nous savions que les infatigables Frederick Wiseman et Wang Bing nous présenteraient encore des films majeurs (EX LIBRIS pour le premier et pour le second MRS FANG, Léopard d’Or à Locarno cette année, suite indirect de BITTER MONEY sorti un an plus tôt), que les Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (RIDM) seraient comme toujours une source de découvertes de tous les continents, et que le Festival du Nouveau Cinéma (FNC) nous promettait bien quelques surprises.

EX LIBRIS

EX LIBRIS: NEW YORK PUBLIC LIBRARY de Frederick Wiseman

Lire la suite

20e RIDM, documentaires vus

Déjà la mi-parcours pour la 20e édition des RIDM. D’excellents documentaires vus et tellement d’autres à découvrir dans les prochains jours.

Voici une liste des 14 films que j’ai visionnés:

24 DAVIDS de Céline Baril (film d’ouverture) ⭐⭐⭐

24-Davids-640

Lire la suite

20E RIDM, une sélection

ridm2017_p

C’est la fête du documentaire pour les 10 prochains jours avec la 20e édition des Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal. 142 films en provenance de 47 pays pour essayer de comprendre notre monde à travers les points de vue singuliers de cinéastes qui embrassent le réel.

Voici une sélection de 5 longs métrages à découvrir en primeur aux RIDM:

LE FORT DES FOUS de Narimane Mari, France/Grèce/Allemagne/Qatar, 2017

Le-fort-des-fous-1600x900-c-default

La cinéaste algérienne Narimane Mari s’amuse à nous confronter au passé parfois peu glorieux du pays de la Marseillaise. Elle ose énormément dans sa mise en scène qui tourne au ridicule les propos d’anciens présidents et certains ordres militaires, en les trafiquants d’une manière ludique la compréhension de la bande son.

2 séances pour voir ce long métrage d’une grande beauté formelle.

Lire la suite

46e FNC, 5 suggestions hors piste

Défricher la programmation du Festival du Nouveau Cinéma, c’est comme choisir l’itinéraire d’un prochain voyage: beaucoup trop d’attraits pour le peu de temps que nous avons sur place. Malgré les 11 jours de projections, il faut déterminer quels films parmi les 383 œuvres proposées capteront notre regard dans l’obscurité.

21316538_1501893286513724_6745365998948761475_o

S’il y a les éternels incontournables que sont les Bruno Dumont (sa comédie musicale JEANNETTE, L’ENFANCE DE JEANNE D’ARC), Hong Sang-Soo à la deux (LA CAMÉRA DE CLAIRE et THE DAY AFTER), Denis Côté (TA PEAU SI LISSE), Andrei Zvyagintsev (LOVELESS), Yorgos Lanthimos (LA MISE À MORT DU CERF SACRÉ) et le palmé Ruben Östlund (THE SQUARE), plusieurs films ayant moins de visibilité pourraient vous échapper.

Voici donc 5 longs métrages qui méritent votre attention.

Lire la suite

LA FERME ET SON ÉTAT, film nécessaire

Après un désir de cinéma prouvé l’an passé dans son premier long métrage de fiction STEALING ALICE, Marc Séguin montre qu’il est définitivement plus à l’aise en documentaire avec son pertinent et nécessaire, LA FERME ET SON ÉTAT.

Voici ma critique à LA MATINALE sur les ondes de CIBL 101.5 FM.