10e anniversaire de Cinéma sous les étoiles

cinéma sous les étoiles19

Mardi 25 juin, c’est aujourd’hui que débute un 10e été de projections gratuites et citoyennes pour Cinéma sous les étoiles, projet porté à bouts de bras par l’équipe de Funambules Médias.

Lire la suite

Publicités

IMPETUS, le grand pas en avant

impetus

Créer, ce geste de puiser en soi, d’y trouver matière à construire des bouts de réel aussi fictifs soient-ils, de jouer avec les frontières et les codes d’un art centenaire, de prendre le temps nécessaire pour que toutes ces images sonores s’apprivoisent entre elles, deviennent un ensemble cohérent et harmonieux. Et ensuite, le grand vertige, partager ce travail, cette composition d’élans et de doutes, où les moments de grandes solitudes ont côtoyé des précieux instants de complicité. Étendre sur la grande toile blanche cette lumière intime, qui prend vie une seconde fois (où est-ce la première?) dans les yeux curieux des spectateurs.

Lire la suite

2018 – Mes 30 meilleurs films

Border

Une des belles surprises de 2018, le mystérieux film suédois BORDER du danois Ali Abbasi

Dans un an à pareille date, la décennie 2010-2019 se terminera. Quels films de l’année 2018 nous resteront encore en tête? Impossible encore d’y répondre, mais en regardant les 30 titres qui ont marqué mes 12 derniers mois, plusieurs œuvres diffusées tôt dans l’année ressortent de manière convaincante dans le haut de mon classement.

Lire la suite

CARCASSES, collision frontale entre le réel et la fiction

carcasses

Denis Côté l’a souvent affirmé, CARCASSES est son film préféré parmi toutes ses réalisations. Son 4e long métrage est arrivé tout de suite après ELLE VEUT LE CHAOS, œuvre que le cinéaste voulait plus grand public mais qui en a laissé plusieurs dubitatifs. En grande partie en réaction, mais aussi par amour du cinéma, Côté propose alors un véritable ovni cinématographique, dans lequel la fiction happe le réel sans trop crier gare.

CARCASSES c’est avant tout un lieu, un immense cimetière à aire ouverte de bagnoles qui agonisent au soleil. Sans pouvoir nous situer au cœur de ce décor aux allures post-apocalyptiques, nous y découvrons Jean-Paul Colmor toujours occupé à démembrer ses carrosseries tel un docteur Frankenstein. Le vieil homme vif et efficace semble être prisonnier de sa propre ambition, cette idée folle de tout vouloir conserver, comme s’il savait l’arrivée d’un drame prochain que nous ignorons encore. Mais plutôt que de nous faire un portrait humain et chaleureux de ce charmant monsieur atypique, Côté explore davantage l’univers dans lequel il évolue pour mieux en cerner sa singularité.

Lire la suite

DESTIERROS, suivre la lumière

DESTIERROS d’Hubert Caron-Guay ⭐⭐⭐⭐

1c4ddc168477b11385c3f8a6b8494271

Nécessaire, important, incontournable, les qualificatifs manquent pour ce solide premier long métrage documentaire d’Hubert Caron-Guay, DESTIERROS.

Fort de son expérience au sein du groupe d’action en cinéma Épopée, au côté de Rodrigue Jean, Caron-Guay amène de manière impressionnante le cinéma direct dans les pas de migrants d’Amérique Latine.

Lire la suite

LABRECQUE – UNE CAMÉRA POUR LA MÉMOIRE, savoir regarder

LABRECQUE – UNE CAMÉRA POUR LA MÉMOIRE de Michel La Veaux ⭐⭐⭐⭐

labrecque1

Le cinéma est un lieu de rencontres, parfois espérés, parfois inattendus.

Dans le cas de Michel La Veaux et Jean-Claude Labrecque, c’est une évidence qui se concrétise par le généreux documentaire LABRECQUE – UNE CAMÉRA POUR LA MÉMOIRE.

Lire la suite

BIG TIME, accès privilégié

BIG TIME de Kaspar Astrup Schroder ⭐⭐⭐

big time1

Réel vedette dans son Danemark natal, l’architecte Bjarke Ingels est encore méconnu hors de son milieu, malgré qu’il ait été nommé parmi les 100 personnes les plus influentes du monde par le magazine Time.

Son compatriote, le documentariste Kaspar Astrup Schroder a eu un accès privilégié pour dresser un portrait de ce jeune homme ambitieux. Cette intimité est à la fois la principale qualité et le plus grand défaut de ce film à la facture classique, nous permettant d’être plongé dans ce monde assez fermé, mais en nous offrant un point de vue plutôt lisse du protagoniste, qui semblait pourtant beaucoup plus complexe en avançant dans le film.

Lire la suite