LE JEUNE KARL MARX, échos du passé

Après le percutant I’M NOT YOUR NEGRO, le cinéaste d’origine haïtienne Raoul Peck nous propose un autre regard sur le passé pour mieux illustrer le présent dans son passionnant LE JEUNE KARL MARX.

Contrairement au sujet de son film, Peck n’a pas voulu révolutionner la forme. Et c’est un choix judicieux pour rendre accessible les pensées de ce grand penseur qu’était Karl Marx.

Voici donc ma critique à l’émission LA MATINALE sur les ondes de CIBL 101.5 FM.

Publicités

AVA, le cinéma ne rend pas aveugle

Présenté au 46e Festival du Nouveau Cinéma, AVA de Léa Mysius est un magnifique premier film, fait avec fougue et intelligence.

Le nom de la jeune actrice Noée Abita, l’interprète d’Ava, s’est propagé rapidement dans le milieu du cinéma, Philippe Lesage lui ayant offert le rôle de Charlotte dans son 3e long métrage de fiction GÉNÈSE. Facile à comprendre, car elle lève bien haut ce film qu’elle porte sur ses épaules.

Voici ma critique d’AVA à LA MATINALE de CIBL 101.5 FM.

LA FERME ET SON ÉTAT, film nécessaire

Après un désir de cinéma prouvé l’an passé dans son premier long métrage de fiction STEALING ALICE, Marc Séguin montre qu’il est définitivement plus à l’aise en documentaire avec son pertinent et nécessaire, LA FERME ET SON ÉTAT.

Voici ma critique à LA MATINALE sur les ondes de CIBL 101.5 FM.

LE PROBLÈME D’INFILTRATION, redoutable proposition

Comme critique, suivre Robert Morin est un réel bonheur car il nous arrive toujours avec des propositions cinématographiques différentes d’un film à l’autre. LE PROBLÈME D’INFILTRATION ne fait pas exception.

Pour son nouveau long métrage, Morin offre un personnage complexe et tordu à Christian Bégin. Le comédien semble s’amuser à explorer ses zones obscures. Voici ma critique radio à LA MATINALE de CIBL 101.5 FM.

WIND RIVER, écrire et réaliser, deux métiers

Si vous me demandez deux récents scénarios de films américains qui m’ont marqué, je vous répondrai sans hésitation ceux de SICARIO, réalisé par Denis Villeneuve, et HELL OR HIGH WATER, que David Mackenzie a porté à l’écran. Ces deux histoires proviennent du même auteur, le doué Taylor Sheridan.

Sheridan revient pour une deuxième fois dans le fauteuil de réalisateur avec WIND RIVER. Est-ce que ce long métrage qu’il a aussi scénarisé est à la hauteur de ses précédents? Pour le savoir, voici ma critique à LA MATINALE sur les ondes de CIBL 101.5 FM.

PARIS PIEDS NUS, retour aux origines

Le duo canado-belge Abel & Gordon est de retour avec PARIS PIEDS NUS, poursuivant l’expansion de leur univers burlesque. Film muet avec paroles, ils rendent encore hommage au cinéma des premiers temps.

C’est aussi le dernier salut de la grande Emmanuelle Riva, qui s’amuse follement pour une dernière présence à l’écran. Voici ma critique à LA MATINALE de CIBL 101.5 FM.

LES NUITS BLANCHES DU FACTEUR, bons baisers de Russie

Si vous voulez être dépaysé, fait de plus en plus difficile au cinéma, LES NUITS BLANCHES DU FACTEUR d’Andreï Kontchalovski est le film pour vous. Le grand cinéaste russe revient dans sa terre natale pour nous offrir une fiction très proche du réel, loin de tous les clichés de ses productions américaines. Voici ma critique sur les ondes de CIBL 101.5 FM.