LA FERME ET SON ÉTAT, film nécessaire

Après un désir de cinéma prouvé l’an passé dans son premier long métrage de fiction STEALING ALICE, Marc Séguin montre qu’il est définitivement plus à l’aise en documentaire avec son pertinent et nécessaire, LA FERME ET SON ÉTAT.

Voici ma critique à LA MATINALE sur les ondes de CIBL 101.5 FM.

Publicités

LE PROBLÈME D’INFILTRATION, redoutable proposition

Comme critique, suivre Robert Morin est un réel bonheur car il nous arrive toujours avec des propositions cinématographiques différentes d’un film à l’autre. LE PROBLÈME D’INFILTRATION ne fait pas exception.

Pour son nouveau long métrage, Morin offre un personnage complexe et tordu à Christian Bégin. Le comédien semble s’amuser à explorer ses zones obscures. Voici ma critique radio à LA MATINALE de CIBL 101.5 FM.

Les états nordiques, explorer le territoire

458358508_1280x720

Revenir aujourd’hui sur les traces du premier long métrage du prolifique réalisateur Denis Côté, LES ÉTATS NORDIQUES, c’est trouver des nouvelles pistes de lecture qui nous échappaient alors. C’est que le cinéaste a défriché tellement de territoire dans son imaginaire depuis 2005, qu’il est désormais possible de comprendre davantage son point d’origine.

Il est fascinant de revisiter ce film artisanal construit surtout avec une volonté de faire du cinéma. Ce n’est sûrement pas un hasard que le tout commence avec une suite de plans dans lesquels nous voyons les réactions de spectateurs (réactions provoquées avec lesquelles il s’amuse encore maintenant). Si nous pensons au début qu’ils sont face à un écran de cinéma à cause de la réflexion d’une lumière diffuse sur leur visage, l’ampleur de leur enthousiasme collectif les trahit, et la scène de lutte qui apparaît vient confirmer nos doutes. Cet hommage instinctif au film LA LUTTE, œuvre phare du cinéma direct, propulse ce récit qui fera la part belle au documentaire.

Lire la suite

TUKTUQ, territoire dramatique

Plus de 6 ans après l’intense À L’ORIGINE D’UN CRI, 2017 annonce le grand retour de Robin Aubert derrière la caméra. En attendant les zombies de son film LES AFFAMÉS, qui feront leur apparition quelque part à l’automne, voici TUKTUQ, 2e volet de la PENTALOGIE DES CONTINENTS débutée en 2009 avec À QUELLE HEURE LE TRAIN POUR NULLE PART.

COMBAT AU BOUT DE LA NUIT, tendre la caméra

Il n’y a pas une minute de trop parmi les 285 qui composent COMBAT AU BOUT DE LA NUIT, le documentaire fleuve du cinéaste québécois Sylvain L’Espérance. À hauteur d’hommes et de femmes, L’Espérance prouve que le cinéma direct à encore sa pertinence, surtout pour des situations aussi mouvantes que les dernières années en Grèce. Voici ma critique, le poing levé, de cette oeuvre résiliente à LA MATINALE sur les ondes de CIBL 101.5 FM.

CEUX QUI FONT LES RÉVOLUTIONS…, injecter le réel de fiction

Gagnant du meilleur film canadien au TIFF en septembre dernier, CEUX QUI FONT LES RÉVOLUTIONS À MOITIÉ N’ONT FAIT QUE SE CREUSER UN TOMBEAU de Mathieu Denis & Simon Lavoie s’installe enfin en ville. Brûlot cinématographique d’une audace rarement vue dans notre cinéma québécois, une chose est certaine, le film ne laissera personne indifférent. Voici ma critique à LA MATINALE de CIBL 101.5 FM.

LE MÉTÉORE, oeuvre libre

Le_meteore

Tel un réel météore traversant notre stratosphère, le 5e film de François Delisle n’est pas passé inaperçu. À toute vitesse, cet amas de fragments cinématographiques a illuminé les yeux de ceux et celles qui l’ont croisés sur grand écran (prix Luc Perrault/LA PRESSE 2013 du meilleur film québécois selon les critiques de l’AQCC) et remplis leurs oreilles d’une bande son riche et créative. Une œuvre dense et poétique qui tient ensemble grâce à un noyau central fort, utilisant le grand écran comme une toile vierge d’où émane beaucoup plus qu’une simple lumière.

Lire la suite