Avant le générique de fin des 22e RIDM

midnight2

L’hallucinant MIDNIGHT FAMILY de Luke Lorentzen

En plongeant tête première dans la programmation des RIDM 2019, force est de constater que le documentaire n’a vraiment rien à envier à la fiction. Nous pourrions même affirmer qu’il y a beaucoup plus d’audace, de prises de risque et d’explorations narratives dans ces métissages de la réalité. Comme je le mentionnais au début du festival, il y a une multiplicité des réels et comme spectateur, nous sommes de plus en plus impliqués dans la réception de ces œuvres, nous laissant de la place pour réfléchir à ce qui nous est proposé, à en imaginer la suite et à questionner ces mises en scène d’une matière première dans laquelle nous baignons tous.

À la mi-parcours de cette 22e édition, retour sur tous les films vus (en plus des autres visionnés précédemment):

Lire la suite

Les multiples réels des RIDM

ridm

Pour cette 22e édition, les RIDM continuent avec brio leur mission de nous proposer de fascinants points de vue, de nous prouver que la frontière entre le réel et la fiction est plus poreuse que jamais, et de nous offrir une programmation tellement appétissante, qu’encore une fois, la principale difficulté sera de choisir.

Voici quelques œuvres qui méritent notre attention, et qui, en cette époque de fake news et de deepfake, montre que le réel de l’un peut être la fiction de l’autre.

Lire la suite

Meilleurs de 2017 – Documentaires

Contrairement aux longs métrages de fiction, il est très difficile de prévoir à quoi ressembleront les mois d’une année en documentaire. Comme la majorité des années précédentes, nous savions que les infatigables Frederick Wiseman et Wang Bing nous présenteraient encore des films majeurs (EX LIBRIS pour le premier et pour le second MRS FANG, Léopard d’Or à Locarno cette année, suite indirect de BITTER MONEY sorti un an plus tôt), que les Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (RIDM) seraient comme toujours une source de découvertes de tous les continents, et que le Festival du Nouveau Cinéma (FNC) nous promettait bien quelques surprises.

EX LIBRIS

EX LIBRIS: NEW YORK PUBLIC LIBRARY de Frederick Wiseman

Lire la suite

LES DÉPOSSÉDÉS, profondeur des champs

Après SURVIVING PROGRESS, le cinéaste Mathieu Roy est de retour au documentaire avec l’incontournable LES DÉPOSSÉDÉS qui prend l’affiche après sa présence aux RIDM.

Vous pouvez le voir dans une version courte de 78 minutes dès le 17 novembre ou à partir du 20 novembre à la Cinémathèque québécoise dans sa version originale de plus de 3 heures que je vous conseille fortement. Peu importe, il faut voir ce film nécessaire sur grand écran.

Voici ma critique à LA MATINALE  de CIBL 101.5 FM.

20e RIDM, documentaires vus

Déjà la mi-parcours pour la 20e édition des RIDM. D’excellents documentaires vus et tellement d’autres à découvrir dans les prochains jours.

Voici une liste des 14 films que j’ai visionnés:

24 DAVIDS de Céline Baril (film d’ouverture) ⭐⭐⭐

24-Davids-640

Lire la suite

20E RIDM, une sélection

ridm2017_p

C’est la fête du documentaire pour les 10 prochains jours avec la 20e édition des Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal. 142 films en provenance de 47 pays pour essayer de comprendre notre monde à travers les points de vue singuliers de cinéastes qui embrassent le réel.

Voici une sélection de 5 longs métrages à découvrir en primeur aux RIDM:

LE FORT DES FOUS de Narimane Mari, France/Grèce/Allemagne/Qatar, 2017

Le-fort-des-fous-1600x900-c-default

La cinéaste algérienne Narimane Mari s’amuse à nous confronter au passé parfois peu glorieux du pays de la Marseillaise. Elle ose énormément dans sa mise en scène qui tourne au ridicule les propos d’anciens présidents et certains ordres militaires, en les trafiquants d’une manière ludique la compréhension de la bande son.

2 séances pour voir ce long métrage d’une grande beauté formelle.

Lire la suite

UN AMOUR D’ÉTÉ, au cœur de la montagne

amour été

Avec la fermeture du cinéma Excentris, la Cinémathèque québécoise a eu la brillante idée de reprendre le flambeau de la diffusion d’un créneau précieux, celui des documentaires indépendants, majoritairement québécois. C’est par cette chance que vous pourrez tomber sous le charme du duo UN AMOUR D’ÉTÉ de Jean-François Lesage (grand prix de la compétition nationale longs métrages aux derniers RIDM) précédé du court métrage MÉTRO de Nadine Gomez dès aujourd’hui.

3e long métrage du cinéaste montréalais (en plus d’un moyen métrage UNE NUIT EN CHINE que vous pouvez voir ici), Jean-François Lesage nous confie une fois de plus à une immersion quasi sensorielle dans la métropole (après son magnifique CONTE DU MILE END), plus précisément dans les boisés du Mont-Royal bercé par l’éclairage de la lune.

Lire la suite