STILL WALKING, une famille comme toutes les autres

Stillwalking2

Chaque famille à son histoire, composée de drames et de bonheurs où tous les membres semblent jouer un rôle aux yeux des autres. Dans le cas des trois générations du clan Yokoyama, c’est pour souligner la mort du fils ainé plusieurs années auparavant qui les pousse à se regrouper tous les ans. Avec une finesse et une grande délicatesse, le réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda compose dans Still Walking un des plus beaux portraits de famille contemporains.

Reprenant des thèmes récurrents dans son œuvre, soient ceux de la cellule familiale mais aussi des répercussions de la mort sur les vivants, Kore-Eda démontre plus que jamais sa maîtrise scénaristique et sa capacité à effacer tout effort de mise en scène. Et pourtant, derrière cette fluidité dans l’histoire et le jeu des comédiens, il y a un réalisateur en plein contrôle qui, tel un chef d’orchestre au sommet de son art, mise tout sur la symphonie.

Lire la suite

Publicités