PETIT PAYSAN, angoisse agricole

Une des belles surprises de la 23 édition du Festival Cinémania, c’est sans nul doute l’efficace drame PETIT PAYSAN, premier long métrage très réussi du cinéaste français Hubert Charuel.

Lointain cousin de MARÉCAGES de Guy Édoin, ce suspense agricole nous fait vivre de l’intérieur le lourd quotidien d’un jeune fermier prénommé Pierre (et admirablement interprété par Swann Arlaud vu dans le solide MICHAEL KOHLHAAS d’Arnaud des Palières).

Voici ma critique à LA MATINALE de CIBL 110.5 FM.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s