DIANE A LES ÉPAULES, vouloir aimer

DIANE A LES ÉPAULES de Fabien Gorgeart ⭐1/2

diane1

DIANE A LES ÉPAULES est un film qu’on souhaite aimer.

Il s’agit d’un séduisant premier film, avec une actrice qui a trop rarement la place qu’elle mérite pour déployer tout son talent (la très juste Clotilde Hesme, César du meilleur espoir féminin en 2012 pour le magnifique ANGÈLE & TONY d’Alix Delaporte) et un sujet d’actualité riche en…rebondissement (les mères porteuses).

diane2

Malheureusement, tout se gâche assez rapidement, montrant que le cinéaste utilise ce thème pour tout construire autour, comme une opportunité flagrante qui aurait pourtant méritée un questionnement beaucoup plus nuancé et approfondit.

Dommage, car encore une fois Clotilde Hesme prouve que les espoirs fondés sur elle étaient vrais. Une fausse couche (!) que l’on oublie aussitôt sorti de la salle.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s