BONNE POMME, retrouvailles

BONNE POMME de Florence Quentin ⭐⭐⭐

pomme1

Connue surtout pour ses scénarios finement drôles et révélateurs des premiers films d’Étienne Chatiliez (d’UN LONG FLEUVE TRANQUILLE à LE BONHEUR EST DANS LE PRÉ), Florence Quentin sait comment nous accrocher d’un simple échange entre deux personnages.

Campé dans un village esquissé à grands traits, la cinéaste assume pleinement ce ton nostalgique et bon enfant. Mais BONNE POMME, c’est avant tout la 10e réunion à l’écran de Deneuve/Depardieu, duo mythique du film de François Truffaut LE DERNIER MÉTRO.

pomme2

Catherine & Gérard s’en donnent à cœur joie, elle étant doucement méchante, et lui sérieusement trop gentil et naïf. Il y a un réel bonheur de voir ces deux géants du cinéma français retrouver si facilement leur complicité à l’écran et s’amuser de si belles façons.

Long métrage sans prétention, BONNE POMME se classe dans une certaine tradition du cinéma français, de ceux où les têtes d’affiche sont une raison suffisante pour les suivre dans de si inoffensives aventures.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s