IMPETUS, le grand pas en avant

impetus

Créer, ce geste de puiser en soi, d’y trouver matière à construire des bouts de réel aussi fictifs soient-ils, de jouer avec les frontières et les codes d’un art centenaire, de prendre le temps nécessaire pour que toutes ces images sonores s’apprivoisent entre elles, deviennent un ensemble cohérent et harmonieux. Et ensuite, le grand vertige, partager ce travail, cette composition d’élans et de doutes, où les moments de grandes solitudes ont côtoyé des précieux instants de complicité. Étendre sur la grande toile blanche cette lumière intime, qui prend vie une seconde fois (où est-ce la première?) dans les yeux curieux des spectateurs.

Lire la suite

Publicités

Jake Gyllenhaal en mode démolition

Si la carrière américaine du cinéaste québécois Jean-Marc Vallée a débuté avec YOUNG VICTORIA en 2009, c’est vraiment avec le solide DALLAS BUYERS CLUB en 2013 qu’il s’est fait remarqué. Surtout grâce aux Oscar mérités de Matthew McConaughey & Jared Leto, la popularité du réalisateur de CAFÉ DE FLORE n’a jamais cessé de grandir à Hollywood.

Il y a eu aussi le mal habile WILD mais qui a tout de même permi à Reese Witherspoon & Laura Dern d’obtenir chacune une nomination pour les trophées dorés de l’Academy of Motion Pictures Arts and Science l’année suivante.

Voici maintenant DEMOLITION, qui a fait l’ouverture du TIFF en septembre dernier et qui a eu des critiques mitigées, qui arrivera sur nos écrans le 8 avril prochain. Encore une fois, le personnage central du film, joué par Jake Gyllenhaal, doit surmonter une épreuve (cette fois-ci davantage émotive que physique) dans sa vie. Ça semble prometteur.