Exarchopoulos et Galienne, éperdument

Un duo Césarisé,  Adèle Exarchopoulos et Guillaume Gallienne, en vedette dans le nouveau film de Pierre Godeau (JULIETTE en 2012) qui raconte une histoire d’amour dévastatrice. Reste à voir si cette drôle de paire saura nous convaincre sur grand écran.

Une bande-annonce sur un air de Woodkid & Lykke Li NEVER LET YOU DOWN.

Publicités

Une demi-journée de cinéma avec Jacques Rivette

jacques-rivette-le-formidable-experimentateur-de-fiction,M299543

C’est maintenant au tour du grand Jacques Rivette de tirer sa révérence. L’ancien critique aux Cahiers du cinéma (où il était frère d’armes de Godard et de Rohmer, en plus d’en être le rédacteur en chef de 1963-1965) et un des cinéastes de la Nouvelle Vague, Rivette aura su conserver une aura de mystère étant de nature très discrète.

Lire la suite

Les projections éphémères

muchloved

Demain soir 19h30 au Centre Phi, il ne faudra surtout pas manquer la projection unique du film franco-marocain MUCH LOVED de Nabil Ayouch. Présenté durant la dernière édition du Festival du Nouveau Cinéma, ce drame de mœurs est toujours interdit de diffusion au Maroc et il y a même un procès qui s’est ouvert hier pour un «outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine». Le même jour, à Paris, la comédienne Loubna Abidar a reçu une nomination historique comme meilleure actrice pour la 41e cérémonie des César. C’est pour dire à quel point ce regard lucide sur 4 jeunes prostituées marocaines polarisent les opinions. Mais avant tout chose, MUCH LOVED demeure un excellent film.

Lire la suite

Les César 2016 – Suite logique

Pas vraiment de surprises, et peut-être un certain manque d’audace, ce matin à l’annonce des nominations pour la 41e édition de la cérémonie des César du cinéma français qui se tiendra le 26 février prochain. Ce sont les films MARGUERITE de Xavier Giannoli et TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE d’Arnaud Desplechin qui mènent le bal avec 11 citations chacun. Notons en premier la présence de trois films réalisés par des femmes parmi les meilleurs, fait rare aux César: MON ROI de Maïwenn, MUSTANG de Deniz Gamze Ergüven et LA TÊTE HAUTE d’Emmanuelle Bercot. Très heureux de voir le duo Depardieu/Huppert nommé comme meilleur acteur et meilleure actrice malgré que leur film VALLEY OF LOVE méritait d’être davantage présent dans cette liste, particulièrement pour la réalisation de Guillaume Nicloux. Sinon nous retrouvons la majorité des films de l’hexagone qui ont débuté leur carrière au dernier Festival de Cannes (DHEEPAN, LA LOI DU MARCHÉ, MON ROI, MUSTANG, LA TÊTE HAUTE et le Desplechin).

Bref, il ne sera vraiment pas facile de prédire qui l’emportera, sachant surtout que la France a désigné MUSTANG plutôt que DHEEPAN pour les représenter aux Oscar et que le film de Deniz Gamze Ergüven est justement parmi les 5 finalistes.

Voici la liste complète des nommés:

Lire la suite

Le travail de Vilmos Zsigmond

Le directeur-photo d’origine hongroise Vilmos Zsigmond nous quittait le 1er janvier de cette année.

Voici un court documentaire qui survole sa carrière et démontre bien l’ampleur de son talent.

18e Soirée des Jutra – Le prix à payer

Comme à chaque année, le dévoilement des artisans et des films nommés pour la prochaine Soirée des Jutra provoque son lot de réactions positives et négatives. Ce processus démocratique n’est pas une science exacte, loin de là. Mais la sélection de 2016 prouve que Québec Cinéma a enfin trouvé une méthode qui semble ratisser beaucoup plus large plutôt que de favoriser uniquement quelques titres.

Les 28 membres du jury (qui ont vu tous les longs métrages de fiction), composé d’une paire de chaque métier de l’industrie, a délibéré pendant plus de 8 heures pour en arriver à une liste de 10 semi-finalistes dans chacune des catégories, suivit d’un vote secret pour déterminer les 5 finalistes. Le jury a donc découvert ses choix en même temps que les médias et le public cet après-midi.

Contrairement à l’an passé, où la cuvée des films de 2014 s’orientait autour d’une poignée de titres (MOMMY et TOM À LA FERME de Xavier Dolan, TU DORS NICOLE de Stéphane Lafleur), plusieurs des 42 films qui ont été projeté en 2015 pouvaient prétendre à une ou de multiples nominations.

Il y a assurément beaucoup de surprises, tant chez les prétendants que chez les absents. Nous aurions pu nous attendre à voir un Patrick Huard nommé comme meilleur acteur pour son rôle de Guibord mais nous avons plutôt un Gilbert Sicotte qui a bouleversé bien des spectateurs dans PAUL À QUÉBEC. Comme toujours dans ce processus qui n’est pas sans faille, des œuvres ont semblé invisibles aux yeux des jurys (ENDORPHINE d’André Turpin serait le meilleur exemple) mais pourtant il n’en est rien car tous les films sont débattus dans toutes les catégories.

C’est le prix à payer pour tenter de satisfaire tout le monde, ce qui est vraiment impossible. Mais de voir sur cette liste SCRATCH de Sébastien Gordon et L’AMOUR AU TEMPS DE LA GUERRE CIVILE de Rodrigue Jean, en plus des citations pour le film de genre TURBO KID d’Anouk Whissell, François Simard & Yoann-Karl Whissell, cette sélection aura eu le mérite de souligner la diversité du cinéma québécois.

Nous connaîtrons la liste des gagnants le dimanche 20 mars à 20h. Voici les finalistes de la 18e Soirée des Jutra et les absents notoires, selon moi, dans les principales catégories:

image

Lire la suite

Merci pour le cinéma Monsieur Scola!

arakisko: Kiss me baby #rip #ettorescola Merci pour le cinéma Monsieur Scola!