VUS ET PAS (ENCORE) VUS AU 49E FNC

Ours d’Or au dernier Festival de Berlin, l’incontournable LE DIABLE N’EXISTE PAS
du cinéaste iranien Mohammad Rasoulof 
 

2020, l’année de tous les dangers. Comment construire une programmation quand la planète cinéma s’arrête complètement, pour ensuite hésiter vraiment à se relancer? À la veille de son 50e anniversaire, le Festival du Nouveau Cinéma avait tout un défi, auquel c’est ajouté une 2e vague de cette satané pandémie, venant limiter ses activités en présentiel. Mais le FNC 49 aura bien lieu, en version numérique. Il débute aujourd’hui jusqu’au 31 octobre, avec une sélection beaucoup plus proche de sa mission initiale, s’éloignant des grands noms habituels pour faire une place de choix à l’audace, aux expérimentations, à ces cinéastes dédiés complètement à leur art. Voici quelques films vus, et quelques titres attendus:

Lire la suite

BONNE POMME, retrouvailles

BONNE POMME de Florence Quentin ⭐⭐⭐

pomme1

Connue surtout pour ses scénarios finement drôles et révélateurs des premiers films d’Étienne Chatiliez (d’UN LONG FLEUVE TRANQUILLE à LE BONHEUR EST DANS LE PRÉ), Florence Quentin sait comment nous accrocher d’un simple échange entre deux personnages.

Campé dans un village esquissé à grands traits, la cinéaste assume pleinement ce ton nostalgique et bon enfant. Mais BONNE POMME, c’est avant tout la 10e réunion à l’écran de Deneuve/Depardieu, duo mythique du film de François Truffaut LE DERNIER MÉTRO.

Lire la suite