Pertinence des films de guerre

ryan1

Dans le cadre des commémorations du 75e anniversaire du débarquement en Normandie, j’ai été invité le mardi 4 juin 2019 à participé à une discussion autour de la pertinence des films de guerre avec mon collègue Martin Forgues, à l’émission ON DIRA CE QU’ON VOUDRA animée par Rebecca Makonnen sur les ondes d’Ici Première de Radio-Canada.

Voici le lien vers ce 12 minutes d’échanges. Vous y trouverez aussi toutes les références des films cités. Bonne écoute!

the-longest-day-1200-1200-675-675-crop-000000

Les meilleurs 2017 – Mes 30 meilleurs films

A GHOST STORY de David Lowery

Une des scènes fortes de 2017, la tarte aux émotions dans A GHOST STORY de David Lowery

Avec près de 400 longs métrages vus en 2017, il est temps de faire un sérieux bilan de cette année cinéma. Proposer un top 30, c’est fouiller dans ce qu’il me reste de toutes ces images, certaines brutales (le BRAWL IN CELL BLOCK 99 de S. Craig Zalher me vient en tête), d’autres apaisantes (Golshifteh Farahani & Adam Driver enlacés au lit dans le sublime PATERSON de Jim Jarmusch), de cette absorption démesurée de sons et d’émotions.

Quel film succédera à FUOCOAMMARE, PAR-DELÀ LAMPEDUSA de Gianfranco Rosi (2016), LA TERRE ET L’OMBRE de César Augusto Acevedo (2015), UNDER THE SKIN de Jonathan Glazer (2014), LA VIE D’ADÈLE – CHAPITRES 1 & 2 d’Abdellatif Kechiche (2013),  LEVIATHAN de Lucien Castaing-Taylor & Verena Paravel (2012), DRIVE de Nicolas Winding Refn (2011) et UN PROPHÈTE de Jacques Audiard (2010)?

Lire la suite