2010-2019, 100 films

take-shelter-image-michael-shannon-03

TAKE SHELTER de Jeff Nichols qui annonçait la fin de cette décennie dès le début de celle-ci

Comment résumer 10 ans de cinéma parmi tous les films que j’ai vus? Depuis des semaines que je fouille mes notes, que je revisite certaines œuvres, que je consulte de nombreux sites spécialisés, pour élaguer cette liste, pour réduire des 4000 films et plus visionnés depuis le 1er janvier 2010.

Le bonheur de replonger dans toutes ces images et ses sons, c’est comme retrouver une boîte pleine de souvenirs, d’avoir une chanson d’une trame sonore qui nous revient en tête comme si elle ne nous avait jamais quittée, repenser à une séquence qui nous hante encore, mesurer le talent d’un acteur ou d’une actrice tout au long de la décennie, de faire le tour de la planète cinéma et se dire que notre époque malgré qu’elle est de plus en plus anxieuse et narcissique demeure inspirantes pour les créateurs d’ici et d’ailleurs.

Lire la suite

DUELLES, ne pas être Chabrol

DUELLES d’Olivier Masset-Depasse ⭐1/2

duelles3

Le cinéma est un art de l’équilibre, et pour le cinéaste cela exige de savoir doser toutes les composantes de son oeuvre. Pour y arriver convenablement, ce dernier devra réussir à prendre un certain recul sur son travail, et grâce à cette distance, il pourra mesurer si certains éléments sonnent faux, voire même s’ils nuisent à l’évolution du récit. Avec DUELLES, Olivier Masset-Depasse signe un 3e long métrage qui bascule constamment, sans jamais réussir à rendre crédible cette descente en enfer.

Lire la suite

Les meilleurs 2017 – Mes 30 meilleurs films

A GHOST STORY de David Lowery

Une des scènes fortes de 2017, la tarte aux émotions dans A GHOST STORY de David Lowery

Avec près de 400 longs métrages vus en 2017, il est temps de faire un sérieux bilan de cette année cinéma. Proposer un top 30, c’est fouiller dans ce qu’il me reste de toutes ces images, certaines brutales (le BRAWL IN CELL BLOCK 99 de S. Craig Zalher me vient en tête), d’autres apaisantes (Golshifteh Farahani & Adam Driver enlacés au lit dans le sublime PATERSON de Jim Jarmusch), de cette absorption démesurée de sons et d’émotions.

Quel film succédera à FUOCOAMMARE, PAR-DELÀ LAMPEDUSA de Gianfranco Rosi (2016), LA TERRE ET L’OMBRE de César Augusto Acevedo (2015), UNDER THE SKIN de Jonathan Glazer (2014), LA VIE D’ADÈLE – CHAPITRES 1 & 2 d’Abdellatif Kechiche (2013),  LEVIATHAN de Lucien Castaing-Taylor & Verena Paravel (2012), DRIVE de Nicolas Winding Refn (2011) et UN PROPHÈTE de Jacques Audiard (2010)?

Lire la suite