48e FNC, mi-parcours

Mariage

Scarlett Johansson, & Adam Driver épatants dans MARRIAGE STORY de Noah Baumbach

Après 5 journées pleines et plus d’une vingtaine de films derrière la cravate, c’est déjà le moment de faire un survol du 48e Festival du Nouveau Cinéma. Année de transition au niveau de la programmation, les valeurs sûres ne déçoivent pas, mais les découvertes se font plus rares.

Vous trouverez mes courtes critiques des longs métrages A WHITE, WHITE DAY de Hlynur Pálmason, L.A. TEA TIME de Sophie Bédard Marcotte, PERDRIX d’Erwan Le Duc et SYNONYMES de Nadav Lapid dans mon texte précédent Vus et pas (encore) vus au 48e FNC.

Lire la suite

Publicités

Mes 30 meilleurs films de 2016

865828-7393d01332fcd0736a69442568ef2ea305641816jpg

Nous sommes désormais dans la seconde moitié de cette décennie, déjà forte de nombreux films qui ont marqué chaque année depuis le début 2010. Que l’on pense à UN PROPHÈTE de Jacques Audiard en 2010, DRIVE de Nicolas Winding Refn au sommet en 2011, LEVIATHAN de Lucien Castaing-Taylor & Verena Paravel coup de poing de l’année 2012, LA VIE D’ADÈLE – CHAPITRES 1 & 2 d’Abdellatif Kechiche qui domina l’année 2013, l’impressionnant UNDER THE SKIN de Jonathan Glazer en 2014, et le magnifique LA TERRE ET L’OMBRE du colombien César Augusto Acevedo en 2015, en 2016 le cinéma a continué à nous surprendre et à se transformer.

La preuve d’une importante mutation, deux longs métrages parmi mes 30 sélections ne sont même pas sortis sur grand écran, trouvant une niche sur la plateforme Netflix (DIVINES de Houda Benyamina et INTO THE INFERNO de Werner Herzog). Il faudra s’y habituer, le géant américain risque de devenir de plus en plus attirant pour la distribution internationale d’œuvres plus pointues, qui peinent à trouver leur public en salles.

into-the-inferno

Lire la suite