2020 – MES 30 MEILLEURS FILMS

Un plan pour résumé cette année « maudite » tiré du film THE ASSISTANT de Kitty Green, avec la comédienne Julia Garner.

Bye bye 2020! Nous nous souviendrons longtemps de ce nouveau début de décennie, bien sûr pour les multiples victimes de cette pandémie mondiale (on ne lâche pas, il y a de l’espoir pour 2021), mais d’un point de vue cinématographique c’est surtout la fermeture complète des salles pendant plus de la moitié de l’année qui nous aura déstabilisés. La majorité des gens auront battu leur record personnel de visionnement de films, mais pas dans un cinéma. Plutôt confortablement installé à la maison, sur une des multiples plateformes numériques, grandes salvatrices de notre santé mentale.

Mais venons-nous de franchir le point de non-retour? Un peu comme le télétravail versus les tours à bureaux, est-ce que les spectateurs retourneront en grand nombre dans l’obscurité pour partager le même air et les mêmes émotions que leurs voisins issus d’une autre bulle familiale que la leur? Jamais nous n’aurions pu penser de tels propos en janvier dernier, même si nous étions déjà au courant qu’un virus risquait de se propager hors des frontières de la Chine.

Lire la suite

VUS ET PAS (ENCORE) VUS 26e CINÉMANIA

La formidable Nina Hoss dans le troublant L’AUDITION d’Ina Weisse

Après un 25e anniversaire assez exceptionnel, Cinémania prend le virage numérique, persiste et signe en pleine pandémie. Il faut savoir que pour concocter une édition en ligne, il est beaucoup plus difficile de négocier les droits des films, particulièrement pour des longs métrages internationaux. Saluons la belle programmation offerte dans ce contexte si singulier, auxquels s’ajoutent désormais une sélection de courts métrages francophones et, cette année, un bel hommage sous forme de rétrospective de notre précieux Louis Bélanger.

Même s’il n’y a pas de PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU, LES MISÉRABLES ou SYMPATHIE POUR LE DIABLE cette année, il y a quelques titres qui méritent notre attention. Voici donc les œuvres à découvrir, ou pas, dès aujourd’hui sur le site de Cinémania.

Lire la suite

VUS ET PAS (ENCORE) VUS AU 49E FNC

Ours d’Or au dernier Festival de Berlin, l’incontournable LE DIABLE N’EXISTE PAS
du cinéaste iranien Mohammad Rasoulof 
 

2020, l’année de tous les dangers. Comment construire une programmation quand la planète cinéma s’arrête complètement, pour ensuite hésiter vraiment à se relancer? À la veille de son 50e anniversaire, le Festival du Nouveau Cinéma avait tout un défi, auquel c’est ajouté une 2e vague de cette satané pandémie, venant limiter ses activités en présentiel. Mais le FNC 49 aura bien lieu, en version numérique. Il débute aujourd’hui jusqu’au 31 octobre, avec une sélection beaucoup plus proche de sa mission initiale, s’éloignant des grands noms habituels pour faire une place de choix à l’audace, aux expérimentations, à ces cinéastes dédiés complètement à leur art. Voici quelques films vus, et quelques titres attendus:

Lire la suite