Meilleurs de 2017 – Premiers films

Avec la fin d’année qui approche, poursuite de cette rétrospective cinématographique de 2017 avec le passage au premier long métrage pour de jeunes cinéastes.

J’aime beaucoup les premiers films, souvent fondateurs d’une oeuvre à venir. Avec le recul, il est fascinant d’y retrouver des thèmes, des manières de faire, des promesses qui se confirmeront plus tard dans leur filmographie.

MV5BNmI1N2FjMTAtMWIwYS00YmJhLThiMDItYjRmMzdkYWRlNjE5L2ltYWdlXkEyXkFqcGdeQXVyNTA1NDY3NzY@._V1_SX1777_CR0,0,1777,761_AL_

MES NUITS FERONT ÉCHO de Sophie Goyette

2017 aura été une année de confirmation pour certains espoirs (que l’on pense aux seconds films de Damien Manivel LE PARC, le solaire LUMIÈRE D’ÉTÉ de Jean-Gabriel Périot, le corrosif UNE VIE VIOLENTE de Thierry de Peretti) et l’arrivée de nombreux talents nous offrant leur premier long métrage.

495349

JEUNE FEMME de Léonor Serraille

Caméra d’Or au dernier Festival de Cannes, JEUNE FEMME de Léonor Serraille est un film évocateur, dont émane déjà une signature forte; MES NUITS FERONT ÉCHO de Sophie Goyette, prouve hors de tout doute que le passage du court au long métrage peut se faire en continuité, tout en ouvrant de nouvelles portes narratives; avec LADY MACBETH, William Oldroyd démontre la qualité de son travail théâtral au sein du Young Vic Theater de Londres et à la Royal Shakespeare Company; de fureur et d’eau fraîche, AVA propulse sa cinéaste Léa Mysius à l’avant-plan de ceux et celles que nous suivront de très près; l’assurance dont fait preuve Ryan Prows est sidérante dans son très réussi LOW LIFE; fin directeur-photo, Ian Lagarde propose avec ALL YOU CAN EAT BUDDHA une carte de visite remarquée; toute l’intelligence et la désinvolture de Greta Gerwig se retrouve dans son magnifique LADY BIRD; le duo de rappeurs Hamé & Ekoué visent en plein dans le mille avec leur hymne LES DERNIERS PARISIENS; l’artiste Bertrand Mandico poursuit sa démarche créative avec la surprise LES GARÇONS SAUVAGES.

film_11-11_brimstone-and-glory_carousel-3-1200x675

BRIMSTONE & GLORY de Viktor Jakovleski

Et n’oublions pas les documentaristes! Félix Lamarche et sa passionnante traversée LES TERRES LOINTAINES; tout feu tout flamme, Viktor Jakovleski éblouit avec son BRIMSTONE & GLORY; le dépaysement total SUR LA LUNE DE NICKEL, solide objet cinématographique de François Jacob; sur quelle planète sommes-nous dans le fascinant CARCASSE de Clémentine Roy & Gustav Geir Bollason; un film sans coup de fusil où la parole est l’arme de plusieurs femmes dans GULÎSTAN, TERRE DE ROSE de Zaynê Akyol.

Meilleurs de 2017 – Premier film

paysa

PETIT PAYSAN d’Hubert Charuel

C’est Hubert Charuel qui remporte le titre de meilleur premier film de 2017, avec son épatant PETIT PAYSAN. D’une maîtrise absolue sans toutefois être dans la démonstration, cette plongée dans les difficultés du monde agricole déborde d’humanité et de respect, autant des bêtes que des hommes et des femmes qui « sacrifient » leur vie pour nous nourrir. Swann Arlaud & Sara Giraudeau confirment leur place respective dans les visages inoubliables du cinéma français.

Et vous, vos coups de cœur chez les cinéastes en début de carrière?

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s