20E RIDM, une sélection

ridm2017_p

C’est la fête du documentaire pour les 10 prochains jours avec la 20e édition des Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal. 142 films en provenance de 47 pays pour essayer de comprendre notre monde à travers les points de vue singuliers de cinéastes qui embrassent le réel.

Voici une sélection de 5 longs métrages à découvrir en primeur aux RIDM:

LE FORT DES FOUS de Narimane Mari, France/Grèce/Allemagne/Qatar, 2017

Le-fort-des-fous-1600x900-c-default

La cinéaste algérienne Narimane Mari s’amuse à nous confronter au passé parfois peu glorieux du pays de la Marseillaise. Elle ose énormément dans sa mise en scène qui tourne au ridicule les propos d’anciens présidents et certains ordres militaires, en les trafiquants d’une manière ludique la compréhension de la bande son.

2 séances pour voir ce long métrage d’une grande beauté formelle.

Lire la suite

Publicités

23e CINÉMANIA, films vus

Encore plusieurs bons films francophones à savourer pour les 4 derniers jours du Festival Cinémania, dont HAPPY END de Michael Haneke.

Pour l’instant, j’ai visionné 21 longs métrages. Voici mes notes:

AU REVOIR LÀ-HAUT d’Albert Dupontel (film de clôture) ⭐⭐⭐⭐

Au-Revoir-La-Haut-Film-9

Lire la suite

23e CINÉMANIA, 5 rendez-vous

662324092_780x439

Déjà la 23e édition de ce festival qui ne cesse de s’améliorer au fil du temps. J’ai été présent à tous les ans, début novembre, et je suis toujours aussi emballé de découvrir plusieurs exclusivités françaises, belges, québécoises et d’autres pays francophones.

En attendant de voir plein de nouveaux longs métrages du 2 au 12 novembre, dont ceux de Michael Haneke (HAPPY END), Philippe Garrel (L’AMANT D’UN JOUR), André Téchiné (NOS ANNÉES FOLLES), Claire Denis (UN BEAU SOLEIL INTÉRIEUR), Michaël R. Roskam (LE FIDÈLE), Michel Hazanavicius (LE REDOUTABLE), Martin Laroche (TADOUSSAC) et LE PETIT PAYSAN, 1er long métrage d’Hubert Charuel (dont les échos sont très favorables), voici 5 titres vus qui valent vraiment le détour:

Lire la suite

LES AFFAMÉS, défricher le territoire

Le voilà enfin, le long métrage de zombies de Robin Aubert intitulé LES AFFAMÉS. Direction Ham-Nord, le patelin du cinéaste pour ce film de genre qui va bien au-delà de la simple mise en images et en sons de ces morts-vivants. Le réalisateur de TUKTUQ nous offre une métaphore ambitieuse sur la situation actuelle de nos campagnes, abandonnées par les grands centres, mais pas encore mortes.

Le meilleur film québécois de 2017? Voici ma critique à l’émission LA MATINALE de CIBL 101.5 FM.

LE JEUNE KARL MARX, échos du passé

Après le percutant I’M NOT YOUR NEGRO, le cinéaste d’origine haïtienne Raoul Peck nous propose un autre regard sur le passé pour mieux illustrer le présent dans son passionnant LE JEUNE KARL MARX.

Contrairement au sujet de son film, Peck n’a pas voulu révolutionner la forme. Et c’est un choix judicieux pour rendre accessible les pensées de ce grand penseur qu’était Karl Marx.

Voici donc ma critique à l’émission LA MATINALE sur les ondes de CIBL 101.5 FM.

46e FNC, mi-parcours

Les yeux un peu noircis, le bas du dos plus sensible, mais toujours le même goût de la découverte devant la manne de cette nouvelle édition du Festival du Nouveau Cinéma.

À la mi-parcours, voici mes cotes pour l’ensemble des 26 films que j’ai vus:

LES AFFAMÉS de Robin Aubert, ⭐⭐⭐⭐

lesaffames-og-image

Lire la suite

AVA, le cinéma ne rend pas aveugle

Présenté au 46e Festival du Nouveau Cinéma, AVA de Léa Mysius est un magnifique premier film, fait avec fougue et intelligence.

Le nom de la jeune actrice Noée Abita, l’interprète d’Ava, s’est propagé rapidement dans le milieu du cinéma, Philippe Lesage lui ayant offert le rôle de Charlotte dans son 3e long métrage de fiction GÉNÈSE. Facile à comprendre, car elle lève bien haut ce film qu’elle porte sur ses épaules.

Voici ma critique d’AVA à LA MATINALE de CIBL 101.5 FM.